Étude interbranches Ingénierie de formation sur les métiers de demain

30 mars 2019

Étude pilotée par l’Observatoire prospectif du commerce dans le cadre de l’EDEC Commerce 2017-2020, menée en 2018-2019 par le cabinet Lafayette Associés.

La phase 1 visait à identifier les compétences évolutives pour trois familles de métiers stratégiques dans le commerce d’aujourd’hui :

  • la vente : prise en compte de la dimension omnicanale dans la vente et le conseil ; utilisation des canaux de communication digitaux ; accompagnement des équipes dans un environnement omnicanal ;
  • la logistique : utilisation des outils digitaux pour suivre, gérer et optimiser la chaîne logistique ; automatisation des chaînes logistiques ; prise en compte du contexte évolutif fort dans l’accompagnement des équipes et l’organisation de l’activité ;
  • les métiers de la Data : importance de l’expérience utilisateur sur le canal web ou digital en point de vente ; développement d’outils permettant de collecter et d’analyser les données (clients, parcours d’achat…) ; analyse des données pour élaborer des stratégies visant à optimiser les parcours utilisateurs et les ventes.

L’analyse s’est basée sur la cartographie des formations (343, dont 95 certifiantes) identifiées pour ces trois familles de métiers.

Métiers de la vente

Concernant le métier de Vendeur en magasin, 10 compétences évolutives (CE) réparties en 3 blocs ont été identifiées. Seules deux offres (BTS MCO et BTS NDRC) offraient un taux de couverture satisfaisant (70 %) des compétences évolutives). Aucune offre ne couvrait la compétence « Proposer une expérience client différenciante et innovante ». Il n’existait pas non plus d’offre permettant de valoriser spécifiquement les blocs « Relation client » et « Vente ».

Concernant le métier de Manager/Responsable de magasin, 10 CE réparties en 3 blocs ont été identifiées. Les certifications existantes couvraient unitairement les compétences évolutives, mais avec un taux de prise en compte très faible (30/40 % maximum). En outre, aucune offre ne couvrait intégralement le bloc « Développement commercial », qui inclut notamment la veille tendancielle et concurrentielle, le développement de projets innovants, le pilotage des outils de reporting, et l’interaction au sein de communautés et de réseaux sociaux.

Les deux recommandations ont été : 1) de créer une offre de certification sur les blocs non couverts spécifiquement, afin de mieux valoriser les compétences des collaborateurs, d’améliorer la lisibilité de l’offre de formation et de rendre leur acquisition éligible au CPF ; 2) de travailler avec les principaux certificateurs pour intégrer les CE aux titres les plus répandus.

Métiers de la logistique

Concernant le métier d’Agent logistique, 7 CE réparties en 3 blocs ont été identifiées. La certification la plus en adéquation était le CQPI Agent logistique (57 % des CE couvertes) ; les autres certifications intégraient au mieux 30 % des CE.

Concernant le métier de Responsable d’équipe/Responsable d’exploitation logistique, 9 CE réparties en 3 blocs ont été identifiées. L’offre était très abondante (21 certifications) mais très inégale ; seules 4 certifications couvraient 50 % ou plus des CE : Licence pro Logistique spécialité Responsable d’unité opérationnelle logistique, MS Manager de la supply chain et achats, Responsable en logistique et transports, Licence pro Logistique spécialité management de la chaîne logistique.

Les deux recommandations ont été : 1) de créer des offres de certification pour les blocs Chaîne automatisée (Agent logistique), « Organisation de l’activité » et « Management d’équipe » (Responsable logistique) ; 2) de travailler avec les principaux certificateurs pour intégrer les CE aux titres les plus répandus.

Métiers de la Data

Concernant les métiers d’UX Designer et de Data analyst/Data miner, aucune des formations ou certifications identifiées n’intégrait une spécificité liée au commerce ou à la distribution. Le secteur est confronté à une pénurie de profils en développement web et en analyse de données, également sollicités par tous les secteurs d’activité, notamment la finance et l’assurance qui disposent de formations spécifiques.

La recommandation a été par conséquent de créer des offres de certification « UX Designer commerce » et « Big data pour le commerce ».

Cliquez ci-dessous pour consulter ou télécharger le rapport d’analyse :

a
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt.

Support

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit sed do eiusmod tempor